Projet de la maquette du Château médiéval 

Château médiéval et La Tour du Pin

Esquisse du XIXème siècle.

Image du panneau central du

Triptyque exposé à l'église

de La Tour du Pin.

Première ébauche du château

Dessin par Jean Michard

Le projet que nous vous présentons est la réalisation de la maquette du château fort de la Baronnie de La Tour du Pin.

 

Le château de la Baronnie de la Tour du Pin a été construit, vers le XIIème siècle, sur un site naturel qui domine l’ensemble de la vallée. L’origine du nom de « La Tour du Pin » viendrait d’ailleurs de la situation du château sur une éminence (« pen » en celte) : « la tour sur l’éminence ». Les bâtisseurs se sont adaptés à la topographie du lieu.

 

Aujourd’hui, rien ne signale qu’il y ait pu y avoir à cet endroit, un édifice de grande envergure protégé par des fossés et une enceinte de murs crénelés qui comptait pas moins de 21 tours et un donjon de près de 48m de haut !

 

C’est justement pour cela que nous souhaitons réaliser une maquette. Afin que le public puisse se faire une idée précise du château qui a totalement disparu, entièrement détruit par les Napolitains entre le 15 et le 18 mai 1591. L’âme du château survécut tant bien que mal avec les pierres qui servirent à la construction d’autres édifices. Le Château de Pin en 1673, le Couvent des Récollets qui se situait au niveau de la place du 8 mai 1945 et même le Grand café place Antonin Dubost.

 

Des fouilles réalisées en 1970, par le groupe Renaissance historique avec le Docteur André Dénier, ont permis de retrouver des murs de fondations, des poteries, un bénitier, des clefs, des pièces de monnaie… Une cave, une salle souterraine comblée par un caveau funéraire du cimetière et un souterrain de 50m de long ont même été découverts.

 

Notre projet n’aurait pu voir le jour sans l’aide précieuse de l’historienne, Arlette Perrin, qui a écrit plusieurs ouvrages sur le château* et qui a accepté de se lancer dans l’aventure avec nous. De nombreuses heures d’étude ont été nécessaires, avant de pouvoir dessiner les plans de la maquette, à partir de textes traduits du latin et d’inventaires datant de 1339 et 1472. Et pour donner vie à ce projet, nous avons fait appel au talent d’un de nos adhérents, Jean MICARD, maquettiste de renom.

 

La maquette devrait avoir pour échelle 1/100ème, soit pour le château proprement dit avec le fossé extérieur, des dimensions de 2m40 x 1m80. En ce qui concerne les matériaux, l'essentiel sera réalisé avec du balsa pour les murs et les tours, des baguettes de samba pour les détails (mâchicoulis, hourds, escaliers, etc.), du plâtre, et vraisemblablement du polystyrène pour la base et le fossé. Des couleurs différentes permettront de préciser l’aspect du château à diverses périodes allant du milieu du XIVème siècle jusqu’à la fin du XVème siècle.

La taille imposante de la maquette du château médiéval au 1/100ème ne permet pas de restituer la position médiane du château entre les deux bourgs de La Tour-du-Pin et de Saint-Clair-de-la-Tour. La réalisation d’une maquette à l’échelle 1/500ème s’avérait donc nécessaire. Elle a été confiée au Club de maquettes de Corbelins.

 

Un an, c’est le temps qu’il faudra pour réaliser les deux maquettes du château. Nous souhaitons qu’elle soit prête pour l’exposition prévue à l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2017, à la maison des Dauphins.

 

Nous espérons qu’à l’issue de cette première présentation au public, la maquette du château fort pourra trouver un lieu d’exposition permanent. Et ce, dans l’espoir qu’il ne retombe pas une nouvelle fois dans les oubliettes de l’histoire et devienne partie intégrante de notre beau patrimoine !

  

NOTE (*) : « La Tour du Pin, ville médiévale »  – Arlette PERRIN – novembre 2010.

Tome 1 : « le château : historique, le site, la période des origines aux XIIIème siècle »

Tome 2 : « le château : aspect architectural, XIVème siècle – XVème siècle »

Tome 3 : quelques aspects de la ville et de ses habitants.

Découvrez les articles de presse qui y sont consacrés :

 

Dauphiné libéré (22/09/2016) : Peu à peu le château médiéval renaît de ses cendres

Dauphiné libéré (05/05/2016) : Les Turripinois vont retrouver leur château médiéval

Dauphiné libéré (16/02/2017) : Des maquettes font renaître le château médiéval

© 2015 par Association La Tour prend garde. Créé avec Wix.com

Siège social : 2 rue de Châbons, 38110 La Tour du Pin

  • Facebook - Black Circle
  • Blogger - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now