Ce premier numéro raconte l'histoire de notre association fondée en 1988. Il met noir sur blanc les objectifs et perspectives au début des années 2000.

Le choix a alors été fait, par les membres de l'association, d'étendre ses actions à l'ancien territoire historique de la Tour ou "Terre Turris." Ce dernier correspond au "mandement" de la seigneurie de la Tour du Pin, c'est-à-dire l'ensemble des lieux où s'exerçait la juridiction du seigneur...

Cette orientation explique l'origine de l'intitulé du bulletin : "Tout autour de la Tour." Mais aussi le nom du site internet : "Turritoire."

Du mandement de la Tour... au choix du logo de l'association, il y a également un lien que l'on découvre au fil des pages de ce bulletin. Premier du genre et d'une série de périodiques, parus depuis annuellement.

Dans ce bulletin, il est aussi question du Docteur André Denier, médecin et humaniste, historien de La Tour du Pin, de la maison forte dite de la Croix-d’Evieu, etc.

Bulletin non disponible à la vente mais consultable au siège de l'association.

Bulletin n°1 :
 

 Année 2001 

Objectifs, bilans, perspectives

 Découvrez nos bulletins 

Jusqu’à 121 av Jésus-christ, les Allobroges sont bien assis chez eux, en deçà des monts. Un jour, Jules César arrive avec ses légions ! Les sentiers et chemins bourbeux vont alors devenir des voies romaines, des "Lestraet favoriser l’implantation des lieux de vie tout au long du parcours. La situation géographique de la Tour du pin va en faire un passage obligé et un siège de pouvoir... De nos jours, la voie romaine pourrait être un vecteur touristique susceptible d'attirer la curiosité vers toutes les richesses du pays de la Tour. C'est en tous cas ce que tâche de démontrer ce bulletin.

Il est le premier à dominante thématique. Dorénavant, les publications porteront sur la naissance, les étapes du développement et des aspects de vie de notre "Turritoire", berceau oublié des derniers Dauphins... 

Celui-ci est essentiellement consacré à la voie romaine, artère vitale, dont Saint Clair de la Tour recèle un précieux et incontestable témoin.

Bulletin non disponible à la vente mais consultable au siège de l'association.

Bulletin n°2 :
 

 Année 2002 

Des sentiers Allobroges
à la voie Romain

"La présence du général est indispensable : c'est la tête, c'est le tout d'une armée. Ce n'est pas l'armée romaine qui a soumis la Gaule, mais César..."

Par ces mots, Napoléon Bonaparte, laisse parler toute son ambition !

Cette fois, le bulletin met à l'honneur celui qui deviendra Empereur. Il retrace la saga napoléonienne vécue dans la région, lorsque Bonaparte, encore général, traverse les monts à la conquête de ce qui avait été la Gaule Cisalpine.

On y découvre également l'escapade de Joséphine, l'accident de sa voiture et un hébergement furtif près de notre cité !

C'est aussi l'occasion d'évoquer des évènements et des hommes qui, de près ou de loin, ont laissé des traces autour de La Tour du Pin, qui eut à subir sévèrement les séquelles de la guerre, de l'effondrement de l'Empire... 

Puis, on y rappelle le bicentenaire de la Légion d'honneur, cette distinction si prestigieuse qui honore les gloires de la France depuis 1802 !

Bulletin non disponible à la vente mais consultable au siège de l'association.

Bulletin n°4 :
 

 Année 2003 

Sur les traces des Bonaparte

Issu des grands domaines agricoles, notre "Turritoire" fut longtemps le garde-manger pour les cohortes qui se bousculaient sur la "via vetere", le "grand chemin" : commerçants, pèlerins, pillards...

Dans ce bulletin, le voyage dans le temps commence à la "Villa pini" située sur le plateau sud-ouest qui jouxte le cours de la Bourbre. Le but est, entre autres, de répondre à cette fréquente question : pourquoi notre cité porte ce nom étrange de La Tour du pin ?

Cette enquête amène à parler du "pin", cet arbre qui avait une importance économique et religieuse dans le paysage gallo-romain et en cette région vinicole. Mais aussi de ces grandes propriétés terriennes, auxquelles la maison romane dite "la ferme de Pin et la bâtisse séculaire de la Tour, pourraient être liées.

Vient enfin le mystère de la paroisse "des Morts", la légende du passage d'Hannibal, la chronique de nos villages, la fête du patrimoine et les activités de l'association...

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Bulletin n°6 :
 

 Année 2006 

Villula in Pino

"Le mystère du fleuve doit être cherché à sa source. La clé de tout savoir est dans les origines." Cette citation de Jean d'Omersson ("La création du monde", 2006) illustre le travail de recherches auquel se sont livrés certains membres de l'association.

Ce bulletin fait part de leur enquête, au-delà du champ d'investigations limité au "Turritoire", jusqu'au repère attesté des itinéraires antiques, Bergusium.

C'est ici un véritable jeu de piste, qui conduit au temps des celto-gaulois puis à un essai de reconstitution de l'itinéraire de la voie antique ! 

On y découvre Cessieu, étape intermédiaire sur la voie. Mais aussi le grand chemin des postes et des lieux remarquables à l'est de l'actuel Ruffieu. 

Un article porte également sur la cloche municipale de La Tour du Pin.

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Bulletin n°7 :
 

 Année 2008 

D' "Augustum"
par le "Cursus publicus"
ou la diligence à "Bergusium"

Le château de Cuirieu fut vraisemblablement construit sur des bases très anciennes et remanié au XVIème siècle...

Cette hypothèse est le point de départ de ce bulletin riche en sujets variés sur le "Turritoire." Elle met aussi en lumière l'un des aspects des "enquêtes historiques." Quand il s'agit de rechercher la raison d'un site, ses origines probables ou possibles ou son éventuelle fonction initiale !

Dans ce bulletin, Cuirieu est passé au peigne fin. Puis c'est au tour des armoiries des Dauphins d'être décortiquées pour en saisir le sens, la symbolique et l'histoire.

On apprend ce qu'était les "feiri" de Pins et qui deviendront nos foires. À l'origine, le mot désignait les jours non travaillés, l'équivalent de nos jours fériés, et pendant lesquels on célébrait des fêtes à caractère religieux ou civil. C'était aussi l'occasion pour les paysans des environs de se rencontrer et de faire la foire...

Il est aussi question de l'identité de la province et des sauvetages du Patrimoine !

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Bulletin n°8 :
 

 Année 2009 

Curieu "In Pinis"

Les premiers hommes à se sédentariser dans le "Turritoire" sont certainement venus à pied. Et il est tout aussi certain que le fond de la vallée était alors un marais ou un lac. C'est donc sur la crête des collines qu'ils ont établi leurs premiers hameaux. Lorsque les différents clans se fédérèrent, ils établirent un lien entre leurs camps, et quand ils devinrent charretiers, la piste devint un chemin...

C'est ainsi que ce bulletin part sur les chemins des Allobroges, peuple gaulois dont le territoire était situé entre l'Isère, le Rhône et les Alpes du Nord. Puis on y découvre comment se déplaçaient nos ancêtres et l'évolution des moyens de transport. Que de chemin parcouru depuis le char celte !

Et quel dépaysement pour les voyageurs d'antan qui peinent à comprendre les dialectes de la vieille France ! Des extraits de carnets de route en témoignent dans ce bulletin, entièrement consacré aux voyages, à pieds, à cheval et en voiture...

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Bulletin n°9 :
 

 Année 2010 

Sur les chemins des collines
Voyages d'antan

Celtes, Allobroges, Gaulois, Romains, Burgondes, Alamans, Francs et autres, tous ont laissé ici ou là quelques traces, souvent encore enfouies, en sommeil jusqu'à ce qu'on les déterrent, en creusant ou par hasard...

Dans ce bulletin, c'est toute l'évolution d'un territoire qui est dévoilé, des premières occupations, à ses heures de gloire, en passant par ces moments où la petite histoire s'inscrit dans la grande !

On y découvre ainsi la petite histoire de l'organisation administrative et judiciaire du Nord Dauphiné, au travers de plusieurs dates-clé de la Charte d'affranchissement d'Humbert Ier à nos jours. Et aussi la création à La Tour du Pin de la sous-préfecture qui ne fut pas une sinécure à croire Le Miron, journal local et satirique qui n'eut qu'une brève existence...

Le bulletin s'achève avec une rêverie sur la cité, du turripinois de coeur, Michel Lauth.

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Bulletin n°10 :
 

 Année 2011 

Évolution du pays de 
la Bourbre moyenne

L'histoire commence avec cet étrange monument des "Trois Termans" situé sur les hauteurs de Saint Clair de la Tour, hétéroclite et semi-enfoui, surmonté d'une croix rescapée d'une église du voisinage... Alors que le socle rappelle singulièrement une stèle, voire un autel romain authentique ! 

Il n'en fallait pas plus pour aviver la curiosité et en venir aux sources du langage pour trouver un sens à ce vestige. Serait-ce la borne d'une grande propriété romaine? On peut se poser la question. Car pour ôter aux paysans l'envie d'arrondir leur lopin de terre, les Romains plaçaient des bornes lapidaires aux angles de leurs champs. Le buste du dieu Termen, gardien des limites, surmontait fréquemment ces pierres. Termen serait devenu TermansL'enquête se poursuit au fil des pages...

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Bulletin n°11 :
 

 Année 2012 

Les collines des Adrets
de la Baronnie de La Tour
Sentinelles et hospices

Avec ce bulletin, l'association inaugure une nouvelle formule ! Il rassemble désormais différents sujets d'histoire rapportés par des membres de l'association suivant leurs découvertes, leurs connaissances et leurs voyages. Il retrace également de façon plus étayées les activités de l'association avec des articles sur les sorties, les conférences et les expositions.

Dans ce numéro, il est question du Canal Mouturier, dérivé de la Bourbre par une vanne à Saint Clair et étroitement lié au développement économique de La Tour du Pin. Saint-Jean de Soudain retrouve son blason grâce à une jolie découverte sur la clef de voûte du choeur de l'église ! Quant à la place Prunelle qui a fait coulé beaucoup d'encre, on se souvient de l'homme qui lui a donné son nom... Clément Prunelle.

Un portrait est également consacré à Edouard Mounier, peu connu mais dont pourtant le buste figure dans l'une des salles du Palais du Luxembourg ! Et bien d'autres articles encore pour vous faire voyager d'ici à Venise...

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Bulletin n°13 :
 

 Année 2014 

La Tour prend garde
Bulletin n°12 :
 

 Année 2013 

Les mystères du Triptyque
de La Tour du Pin

Depuis des décennies, le Triptyque du XVIème siècle suscite de nombreuses interrogations quant à son auteur ! Le Docteur André Denier fut probablement l'un des premiers à s'interroger sur celui-ci. C'est en auscultant ce retable, centimètres par centimètres, que le Docteur fait une découverte. Il finit par deviner en 1933 une sorte de monogramme combinant le "G" et le "P" de Georges Pencz, qui serait un peintre allemand de passage à La Tour du Pin et auteur de l'oeuvre.

Mais un opuscule rédigé par Marion Vivier, du Musée Dauphinois suscite des réactions chez les partisans de la théorie du Docteur.  Loin d'imposer une thèse contre une autre, les membres de l'association ont alors décidé de confronter divers points de vue. C'est ainsi qu'un débat a eu lieu le 30 mai 2011 en présence de spécialistes et chercheurs... Ce bulletin est entièrement dédié à cette oeuvre remarquable dont il conte les mystères et les débats de haute tenue autour de son auteur !

Bulletin disponible à la vente (plus de détails : ici)

Ce bulletin fait suite à l'exposition "Maisons d'hier, maisons d'aujourd'hui", organisée en septembre 2015 pour les Journées européennes du patrimoine.

Devant le succès rencontré et les demandes de fascicule sur l'exposition, nous avons choisi de reproduire dans les pages de ce bulletin l'ensemble des panneaux présentés à cette occasion.

Plusieurs maisons et bâtiments de la Tour du Pin sont ainsi mis en avant tels le château de Châbons, la Maison de la Nation, la Maison d'Antonin Dubost, la Passerelle Clerget, le Clos du Docteur Dénier, l'usine Bianchini-Ferier et bien d'autres...

Ce bulletin revient aussi sur les activités de l'association en 2015 avec des articles sur les sorties, les conférences et les projets en 2016.

Il fait également honneur à Napoléon au travers d'un reportage réalisé lors de la célébration des 200 ans de Waterloo et d'un exposé sur le Causer Bigorne, cette façon si particulière de parler des soldats napoléoniens.

Bulletin disponible à la vente : 8€ (hors frais d'envoi).

Bulletin n°14 :
 

 Année 2015 

Maisons d'hier,
maisons d'aujourd'hui

© 2015 par Association La Tour prend garde. Créé avec Wix.com

Siège social : 2 rue de Châbons, 38110 La Tour du Pin

  • Facebook - Black Circle
  • Blogger - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now