Expositions 

Exposition du 3 novembre au 25 novembre 2018

 

25/10/2018

La Grande guerre, c'est une histoire d'hommes et de femmes! Dans les tranchées comme dans les usines, dans les champs de batailles comme dans les campagnes.

 

Longtemps, on a dit que la Première Guerre mondiale avait permis aux femmes de travailler. C’est une idée fausse. Avant la guerre, les femmes représentent déjà 37 % de la population active, le même taux qu’à la fin des années 1950. Cependant, la nature du travail change. En août 1914, en pleine moisson, les hommes partent au front et leurs épouses doivent prendre la relève, quitte à se retrouver avec des machines agricoles peu adaptées à leur taille...

L'exposition illustre l'engagement des femmes qui oeuvrent à l'arrière du front en l'absence des hommes. Elle évoque également le quotidien des poilus au travers d'objets leur ayant appartenu, de témoignages turripinois et de figures locales.

L'exposition est ouverte tous les samedis et dimanches de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Ouverture sur demande au groupe et aux écoles (par mail : turritoire@gmail.com).

L'entrée est gratuite.

Exposition du 7 juillet au 8 juillet 2018

22/06/2018

La galoche, histoire des chaussures à semelles de bois !  

 

Un pan du patrimoine industriel et artisanal de la vallée de la Bourbre était sur le point d’être oublié à jamais, les acteurs contemporains de cette période ayant presque tous disparus. Un premier travail de recherche a été entrepris dans le courant de l’année 2000 par Louis Fournier, historien local à l’occasion de l’édition d’un ouvrage consacré au village de Virieu. En cette circonstance celui-ci à collecté des témoignages concernant une activité révolue : la fabrication des galoches dans la vallée de la Bourbre.

 

Les Galoches sont des chaussures composées d'une semelle en bois nommée  "galochon" ou « bois de galoche ». Il ne faut pas confondre les galoches avec les sabots entièrement en bois ou les socques possédant une fine lanière de cuir en partie supérieure. La région du Nord-Isère ne semble pas avoir fait un grand usage des sabots, par contre l’usage des galoches y est généralisé et plus spécialement dans le début du vingtième siècle.

Louis Fournier a proposé à la municipalité de Virieu, de réaliser un lieu de mémoire consacré à l’industrie de la galoche à Virieu de 1912 à 1960. De ce projet est né un lieu de mémoire consacré exclusivement à la galoche : le musée de la galoche (cliquez sur le lien pour plus d'informations sur le lieu) à Virieu. Sa taille est celle d'un atelier de galochier et ne peut accueillir plus de 8 personnes!

 

Partant de ce constat, l'association a souhaité faire la part belle à la galoche lors de l'exposition qu'elle organise traditionnellement pour la fête du Miron. Elle présentera les différentes étapes de fabrication et le film réalisé par Louis Fournier.

L'exposition est ouverte le samedi et le dimanche de 10h à 12h et de 15h à 18h.

L'inauguration aura lieu à 11h30 le samedi 7 juillet 2018.

L'entrée est gratuite.

Exposition du 7 juillet au 8 juillet 2018

22/06/2018

La galoche, histoire des chaussures à semelles de bois !  

 

Un pan du patrimoine industriel et artisanal de la vallée de la Bourbre était sur le point d’être oublié à jamais, les acteurs contemporains de cette période ayant presque tous disparus. Un premier travail de recherche a été entrepris dans le courant de l’année 2000 par Louis Fournier, historien local à l’occasion de l’édition d’un ouvrage consacré au village de Virieu. En cette circonstance celui-ci à collecté des témoignages concernant une activité révolue : la fabrication des galoches dans la vallée de la Bourbre.

 

Les Galoches sont des chaussures composées d'une semelle en bois nommée  "galochon" ou « bois de galoche ». Il ne faut pas confondre les galoches avec les sabots entièrement en bois ou les socques possédant une fine lanière de cuir en partie supérieure. La région du Nord-Isère ne semble pas avoir fait un grand usage des sabots, par contre l’usage des galoches y est généralisé et plus spécialement dans le début du vingtième siècle.

Louis Fournier a proposé à la municipalité de Virieu, de réaliser un lieu de mémoire consacré à l’industrie de la galoche à Virieu de 1912 à 1960. De ce projet est né un lieu de mémoire consacré exclusivement à la galoche : le musée de la galoche (cliquez sur le lien pour plus d'informations sur le lieu) à Virieu. Sa taille est celle d'un atelier de galochier et ne peut accueillir plus de 8 personnes!

 

Partant de ce constat, l'association a souhaité faire la part belle à la galoche lors de l'exposition qu'elle organise traditionnellement pour la fête du Miron. Elle présentera les différentes étapes de fabrication et le film réalisé par Louis Fournier.

L'exposition est ouverte le samedi et le dimanche de 10h à 12h et de 15h à 18h.

L'inauguration aura lieu à 11h30 le samedi 7 juillet 2018.

L'entrée est gratuite.

Exposition du 7 juillet au 8 juillet 2018

22/06/2018

La galoche, histoire des chaussures à semelles de bois !  

 

Un pan du patrimoine industriel et artisanal de la vallée de la Bourbre était sur le point d’être oublié à jamais, les acteurs contemporains de cette période ayant presque tous disparus. Un premier travail de recherche a été entrepris dans le courant de l’année 2000 par Louis Fournier, historien local à l’occasion de l’édition d’un ouvrage consacré au village de Virieu. En cette circonstance celui-ci à collecté des témoignages concernant une activité révolue : la fabrication des galoches dans la vallée de la Bourbre.

 

Les Galoches sont des chaussures composées d'une semelle en bois nommée  "galochon" ou « bois de galoche ». Il ne faut pas confondre les galoches avec les sabots entièrement en bois ou les socques possédant une fine lanière de cuir en partie supérieure. La région du Nord-Isère ne semble pas avoir fait un grand usage des sabots, par contre l’usage des galoches y est généralisé et plus spécialement dans le début du vingtième siècle.

Louis Fournier a proposé à la municipalité de Virieu, de réaliser un lieu de mémoire consacré à l’industrie de la galoche à Virieu de 1912 à 1960. De ce projet est né un lieu de mémoire consacré exclusivement à la galoche : le musée de la galoche (cliquez sur le lien pour plus d'informations sur le lieu) à Virieu. Sa taille est celle d'un atelier de galochier et ne peut accueillir plus de 8 personnes!

 

Partant de ce constat, l'association a souhaité faire la part belle à la galoche lors de l'exposition qu'elle organise traditionnellement pour la fête du Miron. Elle présentera les différentes étapes de fabrication et le film réalisé par Louis Fournier.

L'exposition est ouverte le samedi et le dimanche de 10h à 12h et de 15h à 18h.

L'inauguration aura lieu à 11h30 le samedi 7 juillet 2018.

L'entrée est gratuite.

Exposition du 7 juillet au 8 juillet 2018

22/06/2018

La galoche, histoire des chaussures à semelles de bois !  

 

Un pan du patrimoine industriel et artisanal de la vallée de la Bourbre était sur le point d’être oublié à jamais, les acteurs contemporains de cette période ayant presque tous disparus. Un premier travail de recherche a été entrepris dans le courant de l’année 2000 par Louis Fournier, historien local à l’occasion de l’édition d’un ouvrage consacré au village de Virieu. En cette circonstance celui-ci à collecté des témoignages concernant une activité révolue : la fabrication des galoches dans la vallée de la Bourbre.

 

Les Galoches sont des chaussures composées d'une semelle en bois nommée  "galochon" ou « bois de galoche ». Il ne faut pas confondre les galoches avec les sabots entièrement en bois ou les socques possédant une fine lanière de cuir en partie supérieure. La région du Nord-Isère ne semble pas avoir fait un grand usage des sabots, par contre l’usage des galoches y est généralisé et plus spécialement dans le début du vingtième siècle.

Louis Fournier a proposé à la municipalité de Virieu, de réaliser un lieu de mémoire consacré à l’industrie de la galoche à Virieu de 1912 à 1960. De ce projet est né un lieu de mémoire consacré exclusivement à la galoche : le musée de la galoche (cliquez sur le lien pour plus d'informations sur le lieu) à Virieu. Sa taille est celle d'un atelier de galochier et ne peut accueillir plus de 8 personnes!

 

Partant de ce constat, l'association a souhaité faire la part belle à la galoche lors de l'exposition qu'elle organise traditionnellement pour la fête du Miron. Elle présentera les différentes étapes de fabrication et le film réalisé par Louis Fournier.

L'exposition est ouverte le samedi et le dimanche de 10h à 12h et de 15h à 18h.

L'inauguration aura lieu à 11h30 le samedi 7 juillet 2018.

L'entrée est gratuite.

Exposition du 16 septembre au 20 octobre 2017

25/03/2017

Le château médiéval de La Tour du Pin va renaître de ses cendres !  

 

Et ce, grâce aux deux maquettes du château médiéval. Un projet né du rêve de quelques membres de notre association désireux de voir surgir du passé ce château oublié... 

Cette aventure a pris vie grâce aux recherches et à l'aide précieuse d'Arlette Perrin, historienne de l'Art, chercheuse, auteure d'ouvrages et d'articles sur le château médiéval de La Tour du Pin. Un an, c’est le temps qu’il a fallu à Jean Micard pour réaliser la maquette du château au 1/100ème et au Club de maquettes de Corbelin pour confectionner celle de son environnement au 1/500ème.

 

L’exposition aura lieu du 16 septembre au 20 octobre 2017, à la maison des Dauphins. Elle présente les différentes étapes du travail de conception ainsi que les objets découverts sur le site. Elle illustre la vie dans les châteaux avec une reconstitution d'une salle d'arme. Un parcours pédagogique a été conçu pour les enfants afin qu'ils découvrent l'exposition avec un livret de jeux.

 

Des animations viendront ponctuées l’ouverture de l’exposition, ainsi que des jeux médiévaux pour les enfants. 

L'exposition est ouverte les week-ends de 10h à 12h et de 15h à 18h et les mercredis de 15h à 18h. Et sur demande pour les groupes scolaires.

L'entrée est gratuite.

Pour en savoir plus sur le projet, cliquez ici

DÉCOUVREZ LE FILM CONSACRÉ AU CHÂTEAU !

Exposition du 18 au 19 septembre 2016

10/08/2016

À l’occasion des journées européennes du patrimoine 2016, l'association a choisi de mettre en avant un talent de nos adhérents. Ainsi nous aurons le plaisir de vous présenter l’art de la figurine. Un véritable patrimoine vivant !  

 

Cette exposition permet de parcourir l’histoire, depuis l’antiquité jusqu’à l’époque Moderne, au travers de la présentation de figurines et de dioramas. Celles-ci ont été réalisées par Jean Micard et Bernard Bourdon. Une large part est consacrée au premier Empire, période de prédilection des deux figurinistes  pour la richesse des uniformes et la légende de l’épopée Napoléonienne. Le respect de la rigueur historique  nécessite une abondante documentation et des recherches pour la réalisation des personnages et de l’environnement des scènes de dioramas. La peinture de figurines est devenue désormais une  forme d’art à part entière. C’est donc une exposition à la fois historique et artistique, où vous découvrirez des mises en scènes saisissantes !

 

Deux visites guidées avec une démonstration de leur savoir-faire, seront assurées par les figurinistes : samedi et dimanche à 14h.

 

L'exposition aura lieu à la Maison des Dauphins – rue d’Italie – La Tour du Pin.

Horaires : samedi et dimanche de 10h à 12h / 14h à 18h.

 

Entrée GRATUITE.

Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par mail : ici.

Exposition du 25 juin au 10 juillet 2016

04/06/2016

Juin 1516, François Ier accompagné de son épouse, la Reine Claude, de sa mère, Louise de Savoie et de sa Cour, séjourne quelques jours dans notre ville, La Tour du Pin.

 

"Car tel est mon bon plaisir" est le nom de l'exposition réalisée par notre association à l'occasion des 500 ans de son passage. Elle dresse le portrait de ce souverain aux multiples facettes et met en lumière la Renaissance, époque riche en découvertes et faste dans le domaine des Arts. Elle évoque aussi le passé de notre ville à cette période ainsi que les figures emblématiques du Dauphiné, à l'instar du chevalier Bayard et du Duc de Lesdiguières. Léonard Da Vinci y est également à l’honneur, lui qui a traversé les Alpes pour rejoindre François Ier en 1516. Une dizaine de costumes Renaissance est également présentée.

L'exposition aura lieu à la Maison des Dauphins – rue d’Italie – La Tour du Pin.

Horaires : lundi au vendredi de 14h à 18h et le week-end, le samedi et le dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h

ENTRÉE GRATUITE.

L'inauguration de l'exposition a lieu le samedi 25 juin. De nombreuses animations viendront ponctuer cette journée! À découvrir dans le programme à télécharger.

Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par mail : ici.

Exposition du 19 au 26 septembre 2015

 

29/08/2015

À l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, l'association présentera une exposition temporaire sur le thème "Maisons d'hier, maisons d'aujourd'hui."

 

L’exposition mettra en avant ces anciennes maisons et bâtiments de la Tour du Pin, ayant une histoire à raconter et une nouvelle vie aujourd’hui! À l'instar du Château de Châbons, de la Maison d'Antonin Dubost, ou encore de l'Hôtel de ville mais aussi des usines Anselme ou encore Bianchini-Ferier.

 

Des pièces de mobilier qui ont traversé les âges illustreront l’évolution des intérieurs. Une reproduction du salon de Gabrielle de Musy sera présentée ainsi qu’un petit film “La Tour dans le temps".

L'exposition aura lieu à la Maison des Dauphins – rue d’Italie – La Tour du Pin.

Horaires : samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h et le dimanche aux mêmes horaires, puis toute la semaine, du lundi 21 au 26 septembre, l’après-midi de 15h à 18 h.

ENTRÉE GRATUITE.

 

Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par mail : ici.

© 2015 par Association La Tour prend garde. Créé avec Wix.com

Siège social : 2 rue de Châbons, 38110 La Tour du Pin

  • Facebook - Black Circle
  • Blogger - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now